Les aventures d'Orla : réaliser un rêve en restaurant un voilier classique.

 

Lorsque nous avons appris à connaître l'histoire d'Emma et Sergei par les réseaux sociaux, nous avons été particulièrement enthousiasmés par la persévérance et le dévouement que ce couple d'aventuriers met dans ce qu'il fait.

Sergei, de nationalité lettone, et Emma, de nationalité britannique, sont deux grands passionnés de voile basés au Royaume-Uni, qui ont un jour rêvé de posséder leur propre voilier et de profiter de leur grande passion, la navigation.

Le bateau restauré auquel nous consacrons ce post est un Sparkman & Stephens Swan 40, construit en 1971 par le chantier naval Nautor.

Orla, le nom qu'Emma et Sergei ont donné à ce magnifique voilier de 12 mètres de longueur, était en très mauvais état lorsque le couple l'a trouvé, ayant même subi un incendie dans une partie de son intérieur. Malgré cela, et après avoir évalué le projet, Emma et Sergei ont décidé de concrétiser leur rêve et de commencer les travaux de restauration.

Grâce à leur profil Instagram, nous avons pu voir tout le processus depuis le début et cela n'aurait pas pu être plus beau.

 

 

Si vous voulez savoir comment le processus de restauration et de remotorisation du bateau a commencé et découvrir à quoi ressemble Orla aujourd'hui, poursuivez votre lecture.

 

En septembre 2021, Emma et Sergei ont inauguré leur profil Instagram avec ce post, où ils nous ont présenté le voilier Orla, lançant le projet, avec beaucoup de travail devant eux.

 

 

Au travail ! Le voilier ne naviguait plus depuis plusieurs années et avait besoin d'une importante remise en état avant de prendre la mer.

Comme le budget du couple était serré et qu'ils allaient faire les travaux eux-mêmes, ils ont décidé de planifier l'ensemble du projet en dressant la liste de toutes les tâches et en les classant par ordre de priorité.

Comme nous avons pu le voir dans l'une de leurs premières publications, le plus urgent était de retirer l'ancien moteur, d'installer un nouveau moteur marin, de remplacer les systèmes d'aspiration et de sortie d'eau, de remplacer le gréement le plus endommagé et de remettre en état la coque, qui nécessitait un bon nettoyage et le renouvellement des produits de protection tels que le gel antifouling.

 

 

Après cette évaluation initiale et la planification des tâches, il était temps de changer le moteur marin, l'une des opérations fondamentales dont dépendent les performances optimales du bateau.

L'ancien moteur d'Orla était très détérioré. Après avoir étudié diverses options sur le marché, le couple a décidé de contacter le distributeur Solé Diesel de sa région et d'acheter un moteur Solé MINI-29, 27 ch.

Ce modèle est l'une des icônes de la gamme de moteurs diesel Solé et l'un des plus anciens du catalogue. Il s'agit d'un moteur marin très compact, à injection mécanique, 3 cylindres, 3 600 tr/m, qui offre des performances fiables et est très facile à entretenir.

Il est fabriqué avec un bloc moteur Mitsubishi et marinisé entièrement dans notre usine de Solé, située à Barcelone.

Sans aucun doute, un grand choix, idéal pour la remotorisation de voiliers de ces caractéristiques puisque, afin de faciliter le travail de remplacement du moteur et l'adaptation du nouveau moteur à l'espace du moteur précédent, nos supports personnalisés peuvent être adaptés à la remotorisation, ce qui évite de devoir réaliser des travaux complexes et coûteux pour adapter le support du moteur. Cela rend le processus de changement de moteur sur le bateau beaucoup plus simple et plus économique.

Une fois les travaux d'installation du moteur terminés, tout l'équipement de propulsion a été mis en service avec succès, ce qui a rapproché Emma et Sergei de la réalisation de leur rêve.

 

 

 

En même temps, sur leur profil intéressant, nous avons pu suivre le processus de restauration de la coque, qui a commencé par le dur travail de ponçage. Emma n'a pas hésité à enfiler sa salopette et à consacrer plusieurs jours au processus d'élimination du vieil antifouling.

Aussi, Sergei nous a montré ses compétences en montant sur les mâts pour vérifier le gréement et procéder aux réparations du spinnaker et du tangon.

Il a également partagé les processus de révision et de réparation du gouvernail et des systèmes de navigation.

Les jours suivants, après avoir poncé et nettoyé la coque, ils ont procédé à l'application des couches de gel antifouling et de peinture.

 

      

 

Grâce à cela et aux travaux de remise en état des feux de navigation et au remplacement des LED, Orla a progressivement laissé derrière lui son apparence délabrée et a commencé à prendre forme, devenant le beau navire qu'il est aujourd'hui.

 

Emma : « Faire revivre l'ancien ».

 

Sans aucun doute, ce qui nous a le plus étonnés chez Sergei et Emma, c'est leur désir d'exceller, leur enthousiasme et leur polyvalence lorsqu'il s'agit de réaliser n'importe quel travail.

Non seulement nous avons pu les voir effectuer tous les travaux complexes que nous venons de détailler, mais ils se sont également chargés de coudre des voiles et de fabriquer des sacs avec de vieux tissus à voile, de nettoyer toutes les surfaces, de fixer divers accessoires pour le bateau et le moteur, de fabriquer et de souder des solutions pour l'échappement ou la propulsion, de réparer des fuites ou de rénover le teck sur le pont, toujours sous l'œil attentif de leur magnifique Golden Retriever, Raley, leur grande camarade dans leurs aventures.

Orla navigue actuellement avec succès. Et, bien qu'il y ait encore des améliorations à apporter, Emma et Sergei apprécient déjà leurs traversées et sont très motivés pour continuer ce beau projet qui les rend si heureux.

 

Nous tenons à vous remercier d'avoir partagé cette belle histoire avec nous et, bien sûr, d'avoir fait confiance aux moteurs Solé Diesel pour donner vie à Orla.

 

 

Voir plus de nouvelles